bébé est né

Bébé est né ! Qu’est-ce qu’il me faut ?

Je suis devenu un homme le jour où bébé est né. Le monde ne tournait plus autour de moi ! 

« Chérie ! Je suis en pleine partie avec mes amis, tu peux me déboucher une bière bien fraîche stp ! » Ma femme entendait ça tous les soirs. Pendant que j’étais assis devant la télévision à jouer à des jeux vidéos en ligne la majeure partie de la soirée.

Et puis un jour elle  pointa le bout de son nez, heu…. de ses cheveux 🐣. J’ai tout de suite compris que le temps, le bon temps, le temps des sorties insouciantes, avaient changé.

Aujourd’hui c’est « Chéri ! As-tu pensé aux couches? Biberons ? Lait? Eau ? Carré de coton ? Et j’en passe ! La liste était aussi longue que mon bras! ».

À chaque sortie de la maison, c’était la galère !

bébé est né

Chéri, bébé a faim ! Peux-tu préparer son lait stp ?

Heuuu 😱… son lait ? D’accord !  L’angoisse au quotidien. Dans quel sac est rangé l’eau ? Combien en quantité et combien de cuillères de poudre de lait? J’étais à chaque fois perdu et pourtant on préparait cinq à six biberons de lait par jour. Pour un jeune père, tout cela n’était pas si évident. Mais son visage satisfait 😊 une fois qu’elle avait son biberon n’avait pas de prix.

À la maison, les choses se passaient relativement bien. On était en territoire conquis, on savait où se trouvait chaque élément. Les choses glissaient aussi bien que Soria Bonalli sur la glace un soir de compétition !

Avouez que la comparaison est pas mal

J’effectuais des figures impressionnantes en passant entre la poussette, la baignoire portable, pirouette pour esquiver le lit parapluie ! Un vrai prodige.

Mais en sortie le cauchemar commençait. Plus de (re)pères. La bouteille d’eau qui roule sous le siège de la voiture, bébé qui ne peut plus attendre et qui pleure. Le biberon qui est coincé entre les lingettes, le paquet de couches et les jouets, je ne savais plus où donner de la tête.

Comment pouvez t’on faire pour avoir tout à portée de main, même dans une voiture ?

Chéri ! Je sens une odeur bizarre, il faut la changer !

Mon tracas ? La grosse commission ! Comment un si petit être peut produire ce genre de substance ? Il y a des effets spéciaux produits par Steven Spielberg, y a t-il un truc qui bouge? non ?! Et il y en a partout !

« Les couches et les lingettes sont dans le sac bleu et ses vêtements dans le sac rouge .»

Ça me paraissait simple de voir ma femme la changer. Et vas-y que l’on enlève la couche en réceptionnant « les choses » qui essayaient de fuir. Facile de mettre le liniment sur le carré de coton d’une main pendant que l’autre tenait bébé par le bout des deux pieds. Et vas-y que l’on soulève tout en essuyant. Facile ! Elle a dû faire ça toute sa vie !

Pour moi c’était une tout autre organisation:

  • 1-Enlever la couche en salissant le body
  • 2-Mettre le liniment sur les carrés de coton tout en maintenant bébé au sol !😏
  • Pas d’inquiétude, aucun bébé n’a été blessé lors de la rédaction de cet article.
  • 3-Essuyer parfaitement les fesses de bébé.
  • 4-Essayer de trouver désespérément la couche au fond du sac.
  • 5-Mettre la couche avant qu’elle ait d’autres envies (croyez-moi, je me suis déjà fait arroser plusieurs fois !)
  • 6-Chercher un nouveau body ou grenouillère propre dans le second sac.
  • 7-La rhabiller enfin !

Je ne sais pas pour vous, mais quand on sort ma femme, les enfants et moi, il faut qu’elle ramène 51 sacs pour ne rien oublier 😉 pour bébé. Un sac pour les jouets de bébé, pour les couches et accessoires de changement de bébé, un autre pour les vêtements de bébé. Le coffre est déjà plein avant que l’on y mette la poussette de bébé.

Je ne suis pas sortie de la maison pour souffrir, OK !

Je suis allé dans divers magasins pour nouveaux-nés et enfants pour essayer de trouver une solution pour ne plus ramener l’artillerie quand on sort. Je me suis renseigné auprès de sage-femme, d’assistante puéricultrice, surfer sur le net à la recherche de la solution.

J’ai fini par trouver, mais la petite a aujourd’hui cinq ans et on n’a plus besoin de tout ça. Donc finalement je pense que je vais garder la solution pour moi ! 😎

Je me suis dit « Mais on peut ranger tout l’attirail de bébé dans un même sac ». Un sac pensé pour ranger lait, eau, couches, jouets, quelques vêtements, un smartphone, et même une tablette à l’intérieur. Un sac qui prend un minimum de place dans le coffre de la voiture, un sac à dos ou à main selon nos envies, un sac confortable quand on le porte et où tout est à portée de main quand on l’ouvre.

J’ai fait des recherches sur la toile et j’ai trouvé ce sac justement. Parfait pour les nouveaux papas et même aux nouvelles mamans. Mais je me dis que si je l’avais eu à l’époque où je débutais dans le « papanariat » un certain jour aurait été plus simple.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.