bébé sur le pot
Éducation

Apprentissage propreté bébé, de la couche au pot

[et_pb_section fb_built= »1″ _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default » custom_padding= »0px||||| »][et_pb_row _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″]

L’apprentissage propreté bébé est une étape très importante dans le développement de votre bébé, puisqu’il va acquérir de l’autonomie et qu’il va être capable de contrôler certaines parties de son corps. Nous allons passer en revue les différentes clés pour un passage serein de la couche au pot.

Ce qui faut savoir avant de démarrer l’apprentissage de la propreté chez bébé

Dans cette première partie un peu technique nous verrons quelques éléments sont  à connaître avant de démarrer l’apprentissage. Je vous donne ici quelque conseils qui nous manquaient à l’époque. Ils auraient été précieux si nous en avions eu connaissance pour gérer l’apprentissage de notre première petite fille.

  • La première chose, c’est qu’il n’y a pas d’âge précis. Il faut savoir que la grande majorité des enfants deviennent propre spontanément entre 18 mois et 3 ans. C’est souvent un peu plus tôt pour les filles que pour les garçons, mais chaque enfant a son propre calendrier, sa propre maturité physiologique et psychologique. Même si nous avons tous secrètement hâte de ne plus avoir à changer les couches du petit dernier attention à ne pas vouloir aller trop vite. Il ne faut absolument pas forcer un enfant à aller sur le pot s’il n’en a pas envie.
  • Deuxième point important, c’est que la propreté ne s’acquiert pas du jour au lendemain. L’apprentissage se fait progressivement. Votre enfant va d’abord commencer par devenir propre en journée tout en gardant ses couches pour la sieste et pour la nuit. Il faut compter en général de 3 à 8 mois pour que le bébé soit propre le jour et puis il faudra encore de 4 à 6 mois pour être prêt à passer la nuit entière sans protection. Votre enfant doit être prêt physiologiquement, un enfant ne peut pas être propres avant que son système nerveux soit assez mature pour contrôler ses sphincters et pour la plupart des spécialistes l’apprentissage peut commencer autour de deux ans. Il est généralement admis que lorsque votre enfant arrive à monter et descendre un escalier tout seul debout, c’est qu’il commence à contrôler ses sphincters et donc qu’il est prêt à devenir propre.
  • Il faut aussi bien entendu qu’il soit prêt psychologiquement parlant. En effet, c’est important que votre enfant ait envie de devenir propre, ait envie de grandir et il y a plusieurs signes qui peuvent vous montrer qu’il est prêt à démarrer l’apprentissage. Lorsqu’il manifeste un intérêt pour le pot que vous avez mis à sa disposition, quand ils vous demandent de le changer, quand il s’aperçoit que sa couche est sale et que ce n’est pas très agréable, quand il commence d’ailleurs à sentir ses envies et qu’il utilise des mots comme « pipi caca popo » ou qui fait des grimaces ou des gestes. Quand ils vous observent de plus en plus aller aux toilettes qu’il veut vous suivre, qu’il veut essayer de faire comme les grands, qu’il a envie d’ailleurs d’être grand et indépendant. Tout ça sont des signes qui vont vous montrer que votre enfant est prêt psychologiquement et que vous pouvez démarrer l’apprentissage.

Préparation du terrain d’apprentissage

Euh…. bébé, c’est quoi ce truc marron au milieu du salon ? Elle me regardait et elle souriait. Maman lui apprend la propreté, elle en a marre de changer les couches de bébé, elle lui enlève carrément la couche et la laisse gambader partout dans la maison le cucul à l’air ! Et ceux qui devaient arriver, arriva… me voilà partie pour une session de nettoyage avec un masque à gaz parce que pour la vue ok !  Mais pour l’odeur, on repassera hein !

Essayez de faire comprendre à une petite de 18 mois qu’à partir de maintenant « pipi et caca » doivent aller dans le pot. Au début, on continuait de la changer en mettant à chaque fois le contenu de sa couche sale dans le pot avant d’aller jeter. On faisait ça pour essayer de lui montrer que maintenant « pipi et caca » ça va dans le pot.

On a trouvé chez des amis des livres qui racontaient des petites histoires sur l’apprentissage de la propreté. On a emprunté les livres à nos amis et on lui lisait une petite histoire tout le soir pour le coucher. Il y en a des tas et des tas, faites une tour sur la Fnac ou Amazon

On a essayé de lui expliquait comment fonctionner son corps avec des mots simples. On lui disait « tu sais, quand tu manges ton corps garde ce qui lui est utile et rejette ce qui ne sert à rien ». On lui expliquait bien que ce n’était pas sale et que tout le monde faisait pipi et caca, même papa et maman.

Ma femme lui laissée le choix de l’accompagner dans les pour lui montrer comment on faisait.

Le pot ou le réducteur de toilettes ? Faites le choix avec lui

Bébé ! On se prépare, on va faire les courses ! On va choisir un pot ou peut-être un réducteur, je ne sais pas on verra ce qui te plait le plus ! Bon, ok elle ne va pas me répondre « Ok papa, je mets mes chaussures et j’arrive ! « , mais bon j’adorais lui parler comme si elle allait me répondre normalement. On est donc allé dans les magasins pour voir les pots et les réducteurs de toilette.  Elle a essayé quelques modèles de pots, montée sur un ou deux réducteurs de toilette installé dans le magasin. Son choix, c’est vite porté sur un pot où figurait la reine des neiges dessus. Elle était fière d’aller sur SON pot.

Le petit conseil de notre pédiatre : Il est généralement recommandé d’utiliser un pot plutôt que les toilettes avec réducteur au début de l’apprentissage. L’enfant sera plus à l’aise sur un pot par terre qu’en haut perché sur les toilettes.

Son pot, son apprentissage de la propreté, son coin à lui

On lui a installé son pot dans un coin de la salle de bain. On la laisse se familiariser avec son pot et son petit coin à elle. Une fois qu’on avait acheté le pot, on a dit à notre fille que c’était le sien personnellement. On a refait un petit tour du propriétaire. On lui a dit qu’elle pouvait même s’assoir dessus même s’il n’avait pas envie d’aller au petit coin.  Et comme elle aime aussi « Peppa Pig » on lui a pris quelques petits stickers pour qu’elle puisse le décorer à sa guise.

Placez-le sur le pot

On a remarqué qu’elle salissait ses couches environ 1h voire 2 après avoir mangé. On a donc décidé au début de la mettre sur le pot à ses moments là pour l’inciter à y aller quand elle avait envie. On a  Essayé de mettre en place une certaine routine pour l’habituer à faire ses besoins au même moment dans les premiers temps. On restait en sa compagnie en lui parlant. Quelques fois il n’y avait rien dans le pot, ce n’est pas grave : ça sera pour la prochaine

Stop aux couches

Pour stopper les couches, on a décidé de lui mettre une couche uniquement au moment de la sieste ou pour la nuit de sommeil. Elle passait toutes ses matinées et toutes ses après-midis en culottes. On lui demandait souvent (toutes les 30 min je pense)  si elle voulait aller au petit coin.

Une erreur à éviter en passant, c’est de retourner en arrière et lui remettre des couches la journée. Ne tombez pas dans la facilité.

On a aussi utilisé des couches culottes qui s’enlèvent assez facilement. Pendant toutes les périodes de son apprentissage de la propreté, on l’habillait avec des vêtements faciles à enlever. Pas de jeans ou de vêtements avec des boutons compliqués à enlever.

Tout le monde fait des erreurs

Au début, ce n’est pas facile, mais il faut être indulgent avec bébé. Combien j’ai retrouvé des petites flaques d’eaux jaunes sur le sol ou des couches sales juste à côté de la poubelle et pas à l’intérieur ? Il y a eu beaucoup de loupés, mais il a fallu passer par là pour que soit propres aujourd’hui

Félicitations mon petit !

Toute victoire mérite félicitation !  À chaque fois qu’elle faisait sur le pot, on sautait de joie pour lui montré qu’elle avait fait quelque chose de bien. Elle faisait comme les grands et elle en été ravi !

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_text _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »]

Article tiré de la vidéo :

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_column type= »4_4″ _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][et_pb_video src= »https://www.youtube.com/watch?v=T_zeemx4ZSw&t=97s » _builder_version= »4.8.2″ _module_preset= »default »][/et_pb_video][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *